Surprise par mon mari en train de me goder...


Je m'appelle Marine, j'ai 31 ans et je suis mariée à Christian. Jeune couple amoureux nous avons installé notre nid d'amour dans un quartier calme et verdoyant de Genève depuis 7 ans. En Juillet, mon époux et moi avons traversés une épreuve difficile qui l'a rendu taciturne. Devenu distant envers moi, il m'adresse à peine la parole lorsque nous sommes ensemble.

J'ai de bonnes raisons de me sentir seule. Depuis 4 mois il ne me touche plus du tout. Avant on faisait l'amour souvent, et ce dans toutes les pièces de la maison, peu importe l'heure Vincent avait toujours envie de moi, de me prendre, de me faire gueuler de plaisir : il adore la levrette alors comme j'ai une belle croupe charnue, j'aimais bien l'exciter en me mettant à 4 pattes toute nue sur le bord du canapé ou du lit juste avant qu'il rentre du travail pour lui faire une surprise. On avait testé la sodomie et cela m'avait vachement exciter de lui offrir mon petit anus étroit et le sentir se vider au fond en jouissant fortement. Le weekend on faisait les boutiques ensemble pour me choisir de jolis babydoll, jarretelles et bas, afin de nous éclater durant nos ébats. Notre complicité sexuelle me manque terriblement.

Ma meilleure copine a qui je me suis confiée m'a fait sourire en m'avouant qu'elle s'était offert tout récemment un superbe sextoy pour se satisfaire quand son mari était absent. Poussant la plaisanterie jusqu'au bout, elle m'a indiqué l'adresse d'un sex-shop au cas où je voudrais m'en procurer un. Moins courageuse qu'elle j'ai jugé préférable de passer commande via Internet.

C'est donc avec beaucoup d'excitation et d'impatience que j'ai attendu ledit objet intime pendant 48 heures. En ouvrant mon colis, j'étais toute émoustillée de pouvoir toucher ce superbe gode ventouse siliconé de taille très réaliste et d'aspect doux et flexible sur lequel depuis 48h je fantasmais comme une coquine.

Mon superbe joujou intime ne remplacera jamais la jolie bite de mon mari mais il me procure des sensations tellement intenses que je l'utilise 2 à 3 fois par jour pour calmer mes ardeurs. Je le fais discrètement mais ce weekend, persuadée que Christian ne rentrerais pas si tôt, je me suis faite bêtement surprendre en pleine action. Assise dessus, nue en partie car j'avais gardé mes bas et mes escarpins, absorbée par mon plaisir je n'ai pas eu le temps de m'extraire de mon jouet et quand mon époux m'a vu dans cette posture j'ai rougit de honte gênée de me faire prendre en flagrant délit comme une ado vicieuse. Le corps en feu je ne savais plus où me mettre. Mon époux d'abord surpris a paru ensuite légèrement amusé par la situation. J'ai attrapé mon déshabillé pour cacher ma nudité mais Vincent ne m'a pas laisser faire. Nos regards se sont croisés et j'ai compris que mon petit show en solitaire l'avait bouleversé. La lueur dorée qui brillait dans ses yeux ressemblait à du désir.

- tu es drôlement coquine...

Il se penche vers mon visage, et m'embrasse avec passion. Sa bouche impérieuse fait vibrer mon corps tout entier. Vais-je enfin retrouver l'homme chaud et coquin que j'ai épousé ?

Doucement il me pousse vers le tabouret où j'ai planté le gode... Ses mains caresses mes épaules rondes, se rejoignent au creux de mes seins pour effleurer mes tétons tendus vers lui.

- excites moi encore montes dessus je veux te voir t'empaler comme tout à l'heure quand je t'ai surprise...

Je n'ai plus aucun doute Christian est aussi stimulé que moi et j'ai envie d'en profiter un maximum. Sensuellement je me poste juste au dessus du jouet, pose mes mains sur mes hanches rondes et tout en regardant mon mari droit dans les yeux je m'assois très lentement sur le gode l'absorbant lentement mais en totalité dans mon vagin trempé. Une sensation de bien être m'envahi tandis qu'à mesure que j'ondule le bassin des gémissements s'échappe de ma bouche. Je croise le regard de mon chéri et je vois bien qu'il est très excité et prêt à tout.

Il se déshabille et je frissonne de désir en voyant son corps robuste et la toison brune et épaisse qui recouvre son torse musclé. 4 mois que je rêve de ce moment. Ses couilles visibles sont arrondies par la montée du jus. Une splendide érection tend son boxer blanc.

- tiens suces la mienne elle est toute à toi...

Sa queue droite, raide, s'enfonce rapidement dans ma bouche pendant qu'il ferme les yeux pour apprécier ce moment magique. Amoureusement je me laisse baiser la bouche, appréciant la queue de mon chéri qui en profite pour aller le plus profondément dans ma gorge. Ma bouche remplie de salive avide de queue se joint à ma langue pour se régaler de la belle bite toute dure et gonflée de mon homme. Il va jusqu'à titiller mon petit bouton de rose m'arrachant des cris d'extase. Le gode toujours en moi, je me laboure les reins en m'enfilant de plus en plus vite dessus. C'est le moment que choisit Christian pour me soulever et m'emporter sur le lit ou là tel un lion avec sa proie il se jette sur moi pour me bouffer la chatte. Le paradis n'est plus loin. Je retrouve enfin le Christian passionné qui me suce avec ardeur. Sa langue se fait sensuelle pour venir entre mes fesses et me donner des frissons de désir. Ma petite rondelle s'arrondit, s'élargit pour laisser la pointe de la langue de mon chéri s'enfiler dedans sans retenue. Mon corps tressaute dans tous les sens et quand son index se met à faire des vas et viens dans mon cul je crie de plaisir.

Je sens que les choses vont se corsées : Christian attrape le gros gode et le fais glisser entre mes seins faisaient darder au passage mes tétons émoustillés, puis s'amuse à me le passer entre les cuisses tantôt sur mes lèvres dégoulinantes de mouille, tantôt sur mon anus en prenant soin de bien m'ouvrir les fesses. D'autorité je commence à me l'enfoncer dans le vagin espérant secrètement me taper une double pénétration. Christian comprend à mon air de salope que je veux la sienne dans mon cul. Ses cuisses musclées se plaquent aux miennes pendant que je remue ma croupe en position levrette. Le gode fait des ravages dans mon minou, mes doigts effleurent mon clito qui durci d'envie et là d'un fort coup de rein assez rude je sens le gland rond et mouillé de Christian qui s'enfonce lentement dans ma rondelle, une main sur mon épaule et l'autre dans mes cheveux, il tire ma tête en arrière et se met à me donner des coups de bites nerveux, s'enfilant encore plus loin dans mon anus, serré et au chaud, il se met à gueuler de bonheur en m'envoyant d'énormes jets de sperme tiède dans le cul. Mon anus se contracte en même temps que mon vagin formant une grosse secousse de plaisir qui me fait jouir en direct...

Histoires récentes...

© 2014 NetContact.ch | Disclaimer | Genève | Vaud | Fribourg | Neuchâtel | Valais | Jura